Ateliers: Trouvez un emploi en C-B

Home/Emploi et Immigration/Ateliers: Trouvez un emploi en C-B
Ateliers: Trouvez un emploi en C-B 2017-06-23T09:28:30+00:00

Les étapes clés de la recherche d’emploi vous sont offertes par l’association sans but lucratif, le Collège Éducacentre, qui a plus 20 ans d’expertise à aider les francophones à s’intégrer en C-B.

REseautage
TOUT SUR LE CV
Lettre de presentation
Benevolat
Entrevue

LE RESEAUTAGE

“Le réseautage pour trouver du travail commence le jour où vous arrivez au Canada”

Toute forme de réseautage, au cours d’un évènement ou en parlant à votre voisin, est extrêmement effectif dans la recherche d’emploi car 80% des emploi en C-B ne sont pas publiés sur les sites de recherche d’emploi et seulement 20% des courriels envoyés sont lus par les recruteurs. Ces chiffres incitent à étendre vos horizons de recherche et surtout à parler aux personnes autour de vous de votre recherche d’emploi, car ils connaissent peut être une personne (qui connait une personne) qui recherche quelqu’un avec vos connaissances et compétences.

Le Collège Éducacentre à votre service

Le programme FILM (en recrutement de participants toute l’année) est une formation gratuite de 4 semaines qui cible le retour au travail et vous aidera à constituer un réseau professionnel canadien, tout en bénéficiant de cours d’anglais.
Pour plus d’informations: consultez la page du site ou contactez Frederika Renaud directement.

En plus de nos programmes en Emploi et Immigration, notre Coach de Développement Professionnel pourra vous guider de façon individuelle alors n’hésitez pas à lui envoyer lui un courriel

Service Immigration & Emploi
Cours d’anglais gratuits
Workplace Essential

Quelques endroits par où commencer:

Il est plus facile de commencer le réseautage dans sa langue maternelle, cela permet de trouver du travail plus rapidement dans le milieu anglophone.

TOUT SUR LE CV

“Ne cherchez plus à faire un CV générique parfait, il n’existe pas au Canada! “

En Colombie Britannique, on n’utilise pas de documents génériques car le CV répond spécifiquement à une annonce:

“il reflète l’annonce comme un miroir” nous dit Jamal Nawri, coordinateur du programme d’intégration des francophones en C-B.

Si vous avez passé la semaine à envoyer plus d’une dizaine de CV, et que vous n’avez toujours pas de réponse, ne cherchez plus l’erreur.
Prenez le temps de lire chaque annonce et modifiez votre CV en reprenant les mots utilisés par l’entreprise, et décrivez-vous comme le/la candidat(e) idéal(e).
Vendez vous. Oui, vendez vos compétences, vos succès, votre attitude positive, votre coté artistique ou sérieux. Les canadiens de la côte Ouest sont des enthousiastes et des optimistes dans tous les domaines, mais particulièrement dans le domaine professionnel.
Spencer Gee, qui habite à Vancouver depuis toujours est notre coach de développement professionnel et voici ce qu’il nous dit:
 “Soyez optimiste et enthousiaste avec les recruteurs, et vous aurez du succès dans vos démarches”

Les services du Collège Éducacentre

Le programme FILM

FILM est l’acronyme de “Francophone Integration in the Labour Market”, c’est une formation intensive et gratuite de 4 semaines qui cible le retour au travail et vous aidera à faire votre CV,  tout en bénéficiant de cours d’anglais.
Consultez la page du programme FILM ou contactez Frederika Renaud pour vous inscrire!

Programme FILM

Workplace Essential

Notre Coach de Développement Professionnel Spencer Gee, pourra vous guider de façon individuelle dans votre recherche d’emploi, que vous ayez un permis temporaire ou permanent. N’hésitez pas à le contacter sur son adresse courriel ou à participer à ses ateliers Meetup gratuits directement.

Ateliers Meetup

Téléchargez le document indispensable pour faire votre CV

Le document inclus:
– Un modèle de CV+ les rubriques expliquées (fr)
– Des exemples de phrases pour la section Highlights of Qualifications (en)
– Tout sur la rubrique Éducation (fr)
– Une liste de verbes d’action pour vos descriptions de tâches (en)

LA LETTRE DE PRESENTATION

Appelée en anglais “cover letter”, la lettre de présentation vous donne l’opportunité d’accrocher votre audience. Pour cette vidéo, nous avons pensé introduire une technique plus fun pour votre lettre (ou courriel) aux recruteurs, découvrez la “Burger-Letter” en cliquant sur la vidéo à droite.

En général dans la lettre de présentation, restez bref et concis et n’incluez que des détails qui ont un rapport direct avec le poste dans l’entreprise. Pour faire simple, essayez de donner l’impression que vous êtes la (ou le) candidat(e) idéal(e) pour ce travail. Et pour se faire, cela demande des recherches préalables sur l’entreprise et ses valeurs.  En résumé, dans la lettre de présentation, il faut non seulement démontrer que vous avez de l’expérience dans le poste à pourvoir, mais aussi que vous voulez faire partie de l’équipe de cette entreprise.

Le challenge pour les immigrants est que, souvent, on ne connait pas les entreprises en C-B, et c’est donc plus difficile de donner une motivation autre que “payer mon loyer à la fin du mois”. Rappelez vous d’une chose:  Google & LinkedIn sont vos meilleurs amis. Utilisez ces moyens pour obtenir des détails sur l’entreprise qui feront toute la différence.

Si vous mentionnez partager quelques valeurs, visions, ou missions avec l’entreprise, vous serez retenu(e) plus facilement qu’une personne qui ne connait rien de l’entreprise.

Bonne chance & get the job!

Workplace Essential

Le Workplace Essential est un bon endroit par lequel commencer, Spencer Gee peut corriger vos documents, et vous prépare aux entretiens.

Programme FILM

Le programme FILM inclus tous les ateliers de cette page, de manière plus extensive et personnelle.

LE BENEVOLAT

5 raisons qui font du bénévolat un outil indispensable pour trouver du travail:

1. Élargir son réseau

Pendant vos missions, vous rencontrerez des personnes comme vous: motivées et passionnées. Il y a des chances que vos co-équipiers deviennent même des amis ou des futures collègues!

2. S’informer sur la culture du travail en C-B

Vous arrivez au lieu de rendez vous du bénévolat et tout le personnel semble heureux, de bonne humeur, et enthousiaste de vous connaitre. Cette expérience est normale en Colombie Britannique, mais peut être pas dans votre province ou dans votre pays d’origine. Alors, même si toutes les différences de culture de travail en C-B ne sont pas aussi chaleureuse que l’exemple précédent, cela reste des différences fondamentales qui vous aideront à trouver et garder un travail.

3. Démontrer ses capacités

Obtenir un entretien, c’est fantastique. Montrer sa “débrouillardise” au cours d’un évènement bénévole, c’est encore mieux. Non pas que vous devez vous sentir épié(e) et jugé(e) pendant la durée de votre mission, mais soyez poli(e), amical(e), discret(e) mais avenant(e), et surtout de bonne humeur (spécialement si c’est tot le matin!)

4. Ouvrir ses yeux sur le marché canadien

Vous n’êtes pas certain(e) de ce que vous voulez faire mais une chose est sûre: votre loyer à la fin du mois arrive à grand pas. Pas de panique. Intégrer une équipe bénévole vous montrera vos points forts et où commencer vos démarches. Si vous avez une idée claire de ce que vous pouvez apporter à l’industrie visée, les portes s’ouvriront plus facilement. Le tout est d’avoir confiance en soi, et cela vient souvent de l’experience professionnelle acquise (bénévole ou non).

5. Avoir quelque chose à dire pendant un entretien

“Tell me about yourself”, “What’s your strength?”, ‘How did you hear about the company?” Les recruteurs auront une idée claire de ce que vous voulez dire si vous avez fait du bénévolat en C-B, par contre si vous parlez d’une entreprise imprononçable en anglais, d’un poste qui n’a pas vraiment d’équivalent ici…. c’est mieux de ne pas rester trop de temps sur ce sujet là.

Pour résumer, tous les canadiens de la côte Ouest ont fait du bénévolat, c’est ancré dans leur culture et c’est un outil indispensable pour trouver du travail.  À vous de jouer!

Quelques endroits par où commencer:

L’ENTREVUE

Vous avez envoyé votre CV et votre lettre de présentation et on vient de vous appeler pour une entrevue, félicitations !

L’entrevue est une rencontre entre vous, et l’entreprise qui recherche à combler un poste. Cette rencontre se fait pour permettre à l’entreprise de mieux vous connaitre, d’en apprendre plus sur votre expérience professionnelle, vos compétences et surtout de faire connaissance avec vous, voir votre attitude, votre personnalité…Bref, ce qui se dégage de vous afin de déterminer si vous correspondez bien au profil que recherche l’entreprise.

Voyez l’entrevue comme une conversation, comme un moyen d’échanger avec le recruteur ce qui fait de vous la personne idéale pour le poste et comme une opportunité d’apprendre autant que possible sur les conditions de travail, les objectifs de l’entreprise, les employés qui y travaillent et ce qui est important pour l’entreprise. Il est tout aussi important que vous conveniez à l’entreprise, que l’entreprise et ses valeurs vous conviennent !

Six points importants :

  • Faites bonne impression en arrivant à l’heure, en ayant une apparence soignée et professionnelle, en regardant les personnes dans les yeux quand vous les saluez, et en ayant une bonne poignée de main.
  • Faites attention à votre langage corporel. Ayez une attitude ouverte, ne croisez pas les bras et ne placez rien entre vous et le recruteur.
  • Écoutez bien chaque question et n’hésitez pas à demander à votre interlocuteur de la répéter ou de la reformuler au besoin.
  • Préparez-vous bien pour l’entrevue en réfléchissant aux réponses que vous allez donner et au message que vous voulez faire passer.
  • Utilisez des termes concrets et donnez des exemples pertinents au poste pour lequel vous passez l’entrevue. Faites bien le lien entre vos qualifications/parcours et les exigences du poste.
  • Préparez à l’avance 3 à 5 questions que vous pourrez poser à la fin de l’entrevue. Cela témoignera de votre intérêt pour le poste et pour l’entreprise. En moyenne les recruteurs s’attendent à ce que vous posiez 3 ou 4 questions. Voici quelques exemples : « Combien de personnes travaillent dans l’équipe? » ou encore « Quel est le profil des clients? ».

Dernier conseil : éteignez votre téléphone ! Rien n’est plus agaçant pour un recruteur que d’être interrompu par une sonnerie de téléphone.

Respirez, tout va bien se passer.